DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Litige Croatie/Slovénie, Zagreb demande un arbitrage international

Vous lisez:

Litige Croatie/Slovénie, Zagreb demande un arbitrage international

Taille du texte Aa Aa

La route de l’adhésion à l’Union est semée d’embûches. Les Croates peuvent difficilement dire le contraire. En témoigne, ce nouvel accident de frontière survenu fin septembre avec l’arrestation musclée de plusieurs députés slovènes d’opposition. Immédiatement la Slovénie a menacé de geler son soutien à la candidature croate auprès de l’Union. Zagreb a demandé un arbitrage international. Au micro d’Euronews, le chef de la diplomatie croate Miomir Zuzul est revenu sur ce litige qui concerne principalement les zones frontalières maritimes.“Il y a deux façons de voir les choses : la Slovénie veut avoir accès à la mer, mais la Croatie tient à sa frontière avec l’Italie, et c’est pour cela que nous avons des problèmes, parce que si ils ont accès aux eaux internationales, si ils en obtiennent la souveraineté, alors nous n’aurons plus de frontière avec l’Italie, et cela entraîne beaucoup d’autres choses. Mais tout ceci n’est pas assez important pour créer un conflit ou un problème sérieux entre deux pays amis.“Autre problème pour la Croatie et son président Stepe Mesic, la dégringolade de la courbe d’opinion nationale favorable à l’adhésion. Seul 49% des Croates disent soutenir la démarche contre 41%. En janvier, plus de 70% d’entre eux se disaient favorables à l’entrée dans l’Union. Bruxelles a, de son côté, fait savoir qu’une clause de suspension sera appliqué aux négociations si Zagreb ne respecte pas ses engagements démocratiques