DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Commission européenne : la libéralisation des services portuaires à l'étude

Vous lisez:

Commission européenne : la libéralisation des services portuaires à l'étude

Taille du texte Aa Aa

Une dernier baroud d’honneur pour Loyola de Palacio. La Commissaire européenne au transports a relancé la proposition de libéralisation du secteur des services portuaires. Une décision qui ne fait pas forcément plaisir aux dockers. Les principaux syndicats européens menacent d’actions immédiates et coordonnées.

En novembre dernier une première proposition dans le sens de la libéralisation avait été recalé de justesse par les parlementaires européens, justement sous la pression des dockers. La nouvelle proposition de directive impose une règle du jeu commune au 400 plus importants ports européens en matière de concession de services portuaires et d’autorisation d’exercer. Point noir, le principe d’auto manutention, déjà rejeté la première fois par les syndicats. Cetet fois, Loyola de Palacio en propose un encadrement plus strict.