DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bélarus : le référundum d'un président

Vous lisez:

Bélarus : le référundum d'un président

Taille du texte Aa Aa

En allant voter ce matin, Alexander Loukachenko a peu de doutes. Le président biélorusse qui demande aux électeurs de se prononcer par référendum sur une modification de la Constitution s’attend au “oui”. Ce changement de la Constitution est destiné à lui permettre de briguer un 3ème mandat après 2006. Le président du Bélarus est considéré comme le dernier dirigeant autocratique de l’ex-Europe soviétique, il est en effet à la tête d’un pays complètement isolé. Le Bélarus est le seul Etat européen non membre du conseil de l’Europe, et son dirigeant est l’unique chef d’Etat européen interdit de séjour dans l’Union européenne et les Etats-Unis.
7 millions d‘électeurs sont appelés à se prononcer dans les 6000 bureaux de vote du pays. A 50 ans, le président biélorusse reste très populaire, particulièrement dans les campagnes, où il est présenté comme le garant de la sécurité. L’envers du décor, c’est la répression, les intimidations, la fermeture de journaux. Et si le pouvoir propose aujourd’hui des gâteaux vendus moins chers pour attirer les électeurs dans les bureaux de vote, il ne peut empêcher l’opposition et les observateurs internationaux de dénoncer la fraude, galopante lors de ce référendum.