DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres capitale des pacifistes

Vous lisez:

Londres capitale des pacifistes

Taille du texte Aa Aa

A l’appel de l’association “stop the war”, des dizaines de milliers de personnes ont crié leur opposition à la guerre en Irak, et réclamé le retour au pays des soldats britanniques. Ils étaient 75 000 selon les organisateurs, 20 000 selon la police, et leur manifestation marquait aussi la clôture du Forum Social Européen qui s’est tenu pendant 3 jours à Londres.

Les participants venaient donc de toute l’Europe, on pouvait y apercevoir des affiches écrites en français, pas moins de 65 nationalités différentes étaient présentes à Londres. Le frère de l’otage britannique Ken Bigley, assassiné la semaine dernière avait appelé à ce que le plus grand nombre de personnes défilent ici. Au coeur d’un pays membre de la coalition en Irak, le message était encore plus fort. D’autant plus qu’une nouvelle affaire secoue le pays : des soldats britanniques pourraient quitter Bassorah pour Bagdad, afin de remplacer des divisions américaines envoyées en renfort, à l’assaut de Falloujah. Savoir leurs soldats dans une zone plus exposée comme la capitale irakienne n’enchante pas les Britanniques, le ministre de la Défense doit s’en expliquer demain devant la Chambre des Communes.