DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Avec ses 27 grands électeurs, la Floride pèsera lourd

Vous lisez:

Avec ses 27 grands électeurs, la Floride pèsera lourd

Taille du texte Aa Aa

C’est bien l’une des seules certitudes sur le vote de cet état qui, de par sa mobilité démographique, reste totalement imprévisible. Sa communauté cubaine, traditionnellement fidèle aux Républicains, a changé ses habitudes. A 81 %, elle avait voté pour Bush en 2000. Selon les sondages, 66 % seulement cette fois sont prêts à le faire… Même de farouches partisans de Bush ont été outrés par les dernières mesures de la Maison Blanche pour réduire les droits de visite à Cuba et limiter l’envoi de colis à la famille restée là-bas… Quant aux autres hispaniques, en forte augmentation, ils sont plutôt enclins à voter démocrate

Cette fois, une nouvelle incertitude s’ajoute avec le vote électronique, pas assez fiable en cas de problème. Des pétitions sont déjà en cours pour exiger des récépissés papier du vote, seul moyen de recompter les votes, si besoin L’Amérique reste traumatisée par l’expérience de 2000 et l’enrayement désastreux de la machine électorale : scrutin paralysé pendant 36 jours, Cour Suprême appelée à trancher. Un cauchemar que personne ne veut revivre Reste encore l’incertitude sur le vote des Afroaméricains. Un million de noirs auraient été privés de vote il y a quatre ans. Cette fois la communauté noire s’est mobilisée pour assurer sa participation Les problèmes restent nombreux. Le jour des élections n’est pas congé aux Etats-Unis. Pour beaucoup d‘électeurs qui travaillent, impossible de se rendre dans les bureaux de vote avant leur fermeture à 19 heures. Le vote à l’avance est possible, mais à un seul endroit de la ville, loin des quartiers noirs. Et puis un électeur noir sur quatre a un casier judiciaire, et ne peut plus voter de sa vie. Etant donné que la communauté noire vote traditionnellement démocrate, l’enjeu est de taille