DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La brut américian : sur orbite vers les 60 dollars

Vous lisez:

La brut américian : sur orbite vers les 60 dollars

Taille du texte Aa Aa

Le baril de brut américain a atteint un nouveau plus haut lundi sur les marchés asiatiques : 55 dollars et 22 cents pour le brut américain de qualité “light sweet crude”, contre 55 dollars vendredi dernier. Les cours ont un peu reflué depuis mais les chiffres des stocks hebdomadaires américains ont montré il y a quelques jours une baisse importante des approvisionnements en produits distillés comprenant le fioul domestique de chauffage. Les marchés restent donc extrêmement nerveux à l’approche de l’hiver, anticipant des tensions sur des produits tel que le fioul domestique.Les propos d’Alan Greenspan, le président de la Fed, la banque centrale américaine, expliquant que les prix du brut avaient déjà réduit la croissance américaine de 3/4 de point cette année n’ont fait qu’accompagner le mouvement d’inquiétude qui vient du déséquilibre entre l’offre de brut qui stagne et la demande qui augmente. L’Opep, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a d’ailleurs revu à la hausse son estimation de croissance de la demande mondiale de brut pour 2004, tout en la réduisant pour 2005.Selon les analystes, actuellement, les cours du brut ne sont pas dopés par la spéculation mais bien par la fragilité de l‘équilibre entre l’offre et la demande. Les menaces d’attaques et de sabotages visant les infrastructures et les ressources pétrolières en Irak subsistent, ce qui risque de ralentir les projets d’augmentation de la production et garantit par là des prix élevés de façon durable pour les carburants.