DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président d'Airbus se défend des accusations américaines

Vous lisez:

Le président d'Airbus se défend des accusations américaines

Taille du texte Aa Aa

Boeing contre Airbus, dernière née des batailles commerciales entre les Etats-Unis et l’Union européenne.

Philippe Camus est en première ligne. Il dirige EADS, société propriétaire d’Airbus. Samedi, à l’occasion de l’inauguration de la Fondation EADS à Paris, il a rappelé au micro d’Euronews sa position sur ce dossier : “En tous cas nous avons reçu des prêts que nous remboursons. alors que du côté de Boeing, en violation de l’accord de 1992 et des règles de l’OMC, il y a des subventions qui sont données par différents Etats. Donc ce n’est pas acceptable. Et donc là dessus il faudra trouver une solution. Notre objectif est clair, c’est d’arriver à des conditions de concurrence équitable, partout dans le monde, là où nous fabriquons des avions commerciaux.” D’un côté de l’Atlantique comme de l’autre, une sortie de crise à l’amiable serait la bienvenue. Une option qui semble peu probable à court terme. Les analystes estiment qu’un accord n’a pas la moindre chance d‘être conclu avant la fin des élections présidentielles américaines.