DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'imam radical Abou Hamza mis en examen par la justice britannique

Vous lisez:

L'imam radical Abou Hamza mis en examen par la justice britannique

Taille du texte Aa Aa

Pas moins de 16 chefs d’inculpation ont été retenus contre lui, dont possession de document pouvant servir au terrorisme, incitation à la haine raciale et incitation au meurtre de non musulmans. Cette mise en examen a été notifiée mardi au détenu Abou Hamza dans une prison du sud de Londres, où il est enfermé depuis le mois de mai.

Ces inculpations de la justice anglaise sont un camouflet pour les Etats-Unis, qui se battent depuis le printemps pour l’extradition de l’imam considéré outre-atlantique comme l’un des chefs spirituels du terrorisme.

Un camouflet, parce que la remise d’Abou Hamza à la justice américaine devra en effet être décalée de plusieurs mois au moins ; mais une bonne nouvelle pour l’imam puisque les faits reprochés en Grande-Bretagne sont moins graves que ceux présentés par les Etats-Unis.

L’ancien imam de la mosquée salafiste de Finsbury Park, dans le nord de Londres, est célèbre pour ses prêches extrémistes et violents. Il vit en Grande Bretagne depuis 1979.