DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pratiques commerciales : compromis entre Bruxelles et Coca-Cola

Vous lisez:

Pratiques commerciales : compromis entre Bruxelles et Coca-Cola

Taille du texte Aa Aa

Des rayons entièrement réservés aux produits du groupe Coca-Cola. Une image vouée à disparaître des supermarchés de l’Union. Adepte des solutions négociées depuis quelque temps, la Commission européenne a en effet trouvé un compromis avec le leader mondial des boissons gazeuses pour mettre fin à cette pratique commerciale. Le président du groupe Neville Isdell a rencontré le commissaire à la Concurrence Mario Monti, ce mardi à Bruxelles. Coca-Cola a pris une série d’engagements. Mario Monti en a fait le détail dans la conférence de presse qui a suivi :

“Plus d’accords d’exclusivité, plus de rabais pour des niveaux de commandes plus importants, plus d’utilisation des principales marques de Coca-Cola pour vendre des marques du groupe moins prisées, et 20% d’espace reservé aux concurrents dans les réfrigérateurs Coca-Cola.” Ce compromis met fin à cinq ans d’enquête de la Commission, suite à une plainte de Pepsi. Ces engagements seront publiés au Journal officiel de l’Union européenne. En cas de non respect, le groupe américain s’exposera à des amendes.