DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire Buttglione continue de peser sur la future Commission

Vous lisez:

L'affaire Buttglione continue de peser sur la future Commission

Taille du texte Aa Aa

Avant une rencontre décisive ce jeudi entre José Manuel Barroso et les chefs des groupes parlementaires européens, les socialistes européens ont menacé de voter contre la Commission si Rocco Buttiglione conserve son portefeuille à la Justice et aux Affaires intérieures.

La pression s’accentue sur l’Italien, qui a décidé de se taire : “En ce moment tout ce que je dis risque d‘être mal interprété”, a-t-il commenté ce mercredi. L’affaire avait commencé suite à ses propos controversés sur l’homosexualité et le rôle des femmes. José Manuel Barroso risque d‘être confronté à une première crise majeure au sein de l’Union. Persuadé qu’il trouvera une solution acceptable par tous, il a décidé de maintenir le cap :“Je ne ferai pas de commentaires aujourd’hui sur des commissaires en particulier mais je veux être clair : je suis très attaché à la tolérance et au respect de tous les points de vue, mais je suis également entièrement attaché au principe de non-discrimination sur la base du genre, de l’orientation sexuelle ou des croyances religieuses.” Pour convaincre les eurodéputés, José Manuel Barroso pourrait prendre l’engagement solennel de veiller personnellement au respect de ces principes sous sa présidence. Il pourrait également réduire les prérogatives de Rocco Buttiglione. De quoi satisfaire sufisamment de parlementaires pour que sa Commission obtienne le feu vert du Parlement le 27 octobre prochain.