DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La nouvelle otage britannique est proche des Irakiens

Vous lisez:

La nouvelle otage britannique est proche des Irakiens

Taille du texte Aa Aa

Margaret Hassan, âgée de 52 ans, a en fait la triple nationalité, britannique mais aussi irlandaise grâce à sa naissance à Dublin et irakienne par son mariage. Elle vit en Irak depuis une trentaine d’années et connaît donc bien la société irakienne. La stupéfaction qu’a causé son enlèvement alors qu’elle se rendait en voiture à son bureau a été d’autant plus grande. Margaret Hassan ne ratait pas une occasion de souligner qu’elle croyait beaucoup à la volonté de la population irakienne pour reconstruire le pays. L’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne en Irak lui rend hommage : “Margaret, déclare Harold Walker, a donné énormément au peuple irakien. CARE était la seule ONG internationale à travailler dans le centre de l’Irak tout au long des années sombres, durant la dernière décennie. L’organisation reconstruisait notamment les équipements de distribution d’eau potable pour les écoles et les hôpitaux. On espère que les ravisseurs vont comprendre que le coeur de Margaret est avec la population irakienne et qu’ils vont la relâcher”.

CARE compte encore une trentaine d’employés à Bagdad, tous Irakiens car tous les collaborateurs étrangers avaient été renvoyés du pays en novembre dernier. Après la guerre en 2003, l’organisation a concentré ses efforts sur la fourniture d’aide médicale.