DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DHL boude Bruxelles

Vous lisez:

DHL boude Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Colère et consternation sur le site bruxellois de DHL. La société de courrier express vient d’annoncer qu’elle renonçait à développer son site belge. Une décision qui menace 1700 emplois à l’horizon 2008 et qui, pour le groupe, est la faute des autorités. La nouvelle a provoqué une grève spontanée des salariés qui accuse le gouvernement fédéral.

Le Premier ministre Guy Verhofstadt n’a pas caché sa déception. Après des mois de négociations, les deux parties ont échoué à se mettre d’accord. Le gouvernement était pourtant prêt à donner son feu vert à un accroissement des vols de nuit à condition que DHL utilise des appareils moins bruyants. Mais le groupe s’est montré gourmand exigeant seize rotations nocturnes sans donner de garantie sur les avions. Bruxelles écarté, DHL doit maintenant choisir un autre lieu pour sa plateforme. Vatry dans le nord-est de la France ou Leipzig en Allemagne sont sur les rails. La décision doit être rendue d’ici deux à trois semaines.