DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le brut bat records sur records


entreprises

Le brut bat records sur records

Le baril de pétrole brut américain a atteint un nouveau record à New York vendredi : 55 dollars et 35 cents sur les craintes grandissantes des opérateurs concernant l’offre de fioul domestique cet hiver. Cette nouvelle hausse a ravivé des craintes qu’a confirmées le directeur général du Fonds monétaire international Rodrigo Rato qui a rencontré à Genève ses homologues de l’organisation mondiale du commerce et de la banque mondiale.“Les risques négatifs dérivant des prix du pétrole ont augmenté, a affirmé le directeur général du FMI, et depuis les prix ont encore augmenté. En terme de production de pétrole, il faut rendre plus transparents les marchés et renforcer les investissements. L’impact des prix du brut sur la croissance se révèlera l’année prochaine dans la plupart des secteurs mais on verra aussi les impacts positifs de la croissance qui compenseront en partie l’effet des haussses du prix du pétrole”.Sur le marché londonien vendredi, le baril de Brent flirte avec son record historique à 51 dollars et 40 cents. Soit plus de 25% de hausse depuis le mois de septembre.Les jours passent et les records tombent : la fièvre du baril ne retombe pas et la menace sur la croissance mondiale se fait de plus en plus présente.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

France : la consommation a des ratés