DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pétrole : le gouvernement norvégien va intervenir dans le conflit

Vous lisez:

Pétrole : le gouvernement norvégien va intervenir dans le conflit

Taille du texte Aa Aa

Les marchés pétroliers se sont détendus après la décision du gouvernement norvégien d’imposer une médiation pour mettre fin au conflit social et à la grève qui touchent le secteur pétrolier du pays. Cette médiation est une médiation forcée qui évitera le lockout que l’association des producteurs norvégiens de brut était bien décidée à mettre en place avant l’annonce des autorités. “Nous pensons que la fermeture totale des plateformes est nécessaire, affirmait la présidente de l’association des producteurs car c’est un conflit où tout le monde est perdant : les consommateurs, nos membres et bien sur nos salariés”. Un lockout dans le secteur pétrolier norvégien aurait eu d’importantes répercussions sur la production mondiale car la Norvège est le troisième exportateur de brut derrière l’Arabie Saoudite et la Russie. La crainte d’un tel évènement avait fait bondir les cours dans la journée de lundi avant que le gouvernement norvégien ne calme le jeu. L‘éventualité sérieuse d’une solution au conflit a fait baisser les cours : à Londres le baril de Brent est revenu à 50 dollars et 80 cents et le brut américain valait après l’annonce des autorités norvégiennes 54 dollars et 25 cents. Certains salariés du secteur sont en grève depuis plusieurs semaines pour des questions salariales et ce mouvement fait perdre environ 55.000 barils quotidien à la production norvégienne.