DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël: Des colons ont brûlé les lettres du gouvernement

Vous lisez:

Israël: Des colons ont brûlé les lettres du gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Les Israéliens de la bande de Gaza continuent à protester contre le plan de démantèlement des colonies qui devrait être voté aujourd’hui. A Gush Katif plusieurs colons ont brûlé hier, les lettres du gouvernement qui leurs proposaient une indemnisation. Un dédommagement dont ils ne veulent même pas entendre parler : “Nous ne quitterons pas Gush Katif, nous n’irons nulle part – dit une Israélienne – Nous sommes chez nous. Nous sommes venus brûler cette lettre dégoutante.”

Le plan Sharon prévoit le démantèlement de 25 colinies juives : 21 dans la bande de Gaza et 4 en Cisjordanie. Le projet, présenté hier au Parlement israélien par le Premier ministre, a été copieusement critiqué par le Likoud, le parti de droite d’Ariel Sharon. Quelques députés d’extrême droite ont même été exclus de la Knesset pour avoir insulté le Premier ministre. Parmi eux le leader du parti National Religieux, Ephraïm Eïtam, qui craint que le texte ne soit voté aujourd’hui : “Techniquement, il y aura peut-être une majorité et bien sûr ce serait une journée triste et dangereuse pour l’Etat d’Israël mais je suis sûr que ce gouvernement ne restera pas en fonction très longtemps.” Le plan en question est en effet défendu par la gauche et l’extrême gauche tout comme il bénéficie du soutien d’une partie de la population israélienne. A Jérusalem, hier, quelques 2.000 personnes manifestaient en faveur du démantèlement des colonies : “Nous n’avons pas besoin de rester dans la Bande de Gaza. Elle n’est pas à nous, ce n’est même pas la terre de nos pères et de nos mères. Nous n’avons rien à y faire. Nous n’avons rien à faire au milieu d’1 million 200 mille Palestiniens.” Selon les prévisions le texte devrait être adopté par 66 des 120 députés de la Knesset.