DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A quel candidat profite l'intervention de ben Laden ?

Vous lisez:

A quel candidat profite l'intervention de ben Laden ?

Taille du texte Aa Aa

Les images de ben Laden sont susceptibles de faire basculer plus d’un électeur, d’un bord ou de l’autre. La menace terroriste est en effet la préoccupation première des Américains, selon tous les sondages. George W. Bush, depuis Toledo, dans l’Ohio, a donc repris son rôle préféré d’homme à poigne : “Les Américains ne vont pas se laisser intimider ou influencer par un ennemi de leur pays, a déclaré le président républicain sortant. Je suis sûr que le sénateur Kerry est d’accord avec ça. Nous sommes en guerre avec les terroristes et nous allons gagner”.

Cette apparition de l’ennemi numéro un des Etats-Unis pourrait profiter à George W. Bush si elle entraîne un réflexe de peur. Le président ne semble pas avoir tenu ce raisonnement car des diplomates américains au Qatar ont même tenté sans succès d‘éviter la diffusion de la vidéo.