DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Ukraine : un choix entre l'est et l'ouest

Vous lisez:

Présidentielle en Ukraine : un choix entre l'est et l'ouest

Taille du texte Aa Aa

L‘élection présidentielle qui se tient ce dimanche en Ukraine est considérée comme un test démocratique pour ce pays d’ex-Union soviétique. 24 candidats sont en lice mais le scrutin se résume en fait à un duel entre deux hommes, au coude à coude dans les sondages, et à travers eux à une rivalité entre l’est du pays, où la population russophone a le regard fixé sur Moscou et l’ouest, qui se sent plus proche des occidentaux.

La Russie, qui a d’importants intérêts financiers en Ukraine, place toute sa confiance en Viktor Ianoukovitch, l’actuel Premier ministre, 54 ans, désigné par le régime pour succéder au président Koutchma. Son principal rival, Viktor Iouchtchenko, est un ancien chef du gouvernement réformateur de 50 ans. Il promet de lutter contre la corruption qui gangrène le pays mais le pouvoir cherche à le discréditer, à travers ses médias, en le présentant comme un nationaliste révolutionnaire. Les partisans de Iouchtchenko ont souvent manifesté pour réclamer un scrutin transparent. L’Union européenne et les Etats-Unis ont mis en garde contre toute tentative de fraude, les Américains évoquant même de possibles sanctions.