DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le vice-gouverneur de Bagdad tué en pleine rue

Vous lisez:

Le vice-gouverneur de Bagdad tué en pleine rue

Taille du texte Aa Aa

L’administration irakienne a été touchée de plein fouet ce matin à Bagdad. Le n°2 de la ville a été tué par balles. Hatem Karim, vice-gouverneur de la capitale, est tombé dans une embuscade, sa voiture a été criblée de balles alors qu’il se rendait au bureau. Deux de ses gardes du corps ont été blessés.

Le week-end a été sanglant au sein du triangle sunnite, là où se concentrent tous les efforts des forces de sécurité irakiennes et de l’armée américaine. Dimanche, à Ramani, de violents affrontements ont eu lieu. Le Pentagone a reconnu que l’un de ses soldats était tombé sous les balles. Un mort américain, un de plus, dans cette période où chaque décès pèse très lourd sur la campagne électorale des Etats-Unis. Quatre autres soldats ont été blessés. Côté irakien, le bilan fait état d’une dizaine de morts.

Plus à l’est, Falloujah est toujours dans la ligne de mire de l’armée américaine. L‘étau se resserre autour de la ville qui pourrait abriter l’ennemi public n°1 en Irak, l’islamiste jordanien Abou Moussab al-Zarqaoui. L’armée américaine y a mené plusieurs raids ses derniers jours. D’après le Premier ministre irakien, Iyad Allaoui, l’assaut est imminent. Mais selon certains observateurs, rien ne devrait être décidé avant que soit connu le nom du président américain.