DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bush, version 2004-2008

Vous lisez:

Bush, version 2004-2008

Taille du texte Aa Aa

George Walker Bush a gagné son pari : rester en place à la Maison Blanche, pour quatre années de plus à la tête du pays. Il a réussi là où son père avait échoué. George W. Bush a prononcé son premier discours de vainqueur au milieu des siens, dans le QG des républicains, à Washington. Un discours où espoir, unité et promesses avaient la part belle :

“Je suis fier de diriger une nation si extraordinaire, et je suis fier que nous avancions encore ensemble. Parce qu’on a bien travaillé, nous entrons dans une période d’espoir. Nous allons continuer les progrès économiques, nous allons réformer notre régime fiscal, améliorer notre sécurité pour les futures générations. Nous allons améliorer les écoles publiques, et défendre les valeurs de la famille et de la foi. Nous allons aider les démocraties émergentes d’Irak et d’Afghanistan. (…) Un nouveau mandat est une nouvelle occasion d’unir toute la nation. Nous avons un pays, une constitution et un avenir qui nous lie. Quand nous sommes ensemble, quand nous travaillons ensemble, la grandeur de l’Amérique n’a pas de limites”. Elu dans un climat de défiance en 2000, sa réélection ne souffre d’aucune contestation. George W. Bush a une avance considérable en terme de vote populaire : au moins 3,7 millions de voix de plus que son adversaire.