DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : les renforts français sont arrivés

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : les renforts français sont arrivés

Taille du texte Aa Aa

Les militaires français déployés en Côte d’Ivoire reçoivent des renforts de toutes parts. Après les pillages à Abidjan, les Européens qui vivent sur place sont de plus en plus inquiets et attendent impatiemment cette protection. 700 soldats et gendarmes disséminés partout dans le pays dans le cadre de l’opération Licorne lancée en 2002 sont en train de rallier la capitale économique et deux compagnies venues du Gabon sont déjà sur place. La situation a dégénéré samedi et dimanche encore, les soldats français ont dû repousser des milliers de manifestants qui cherchaient à reprendre l’aéroport d’Abidjan.

La Côte d’Ivoire est coupée en deux depuis l’offensive rebelle en 2002. Une “zone tampon” permettait aux casques bleus de surveiller le cessez-le-feu issu des accords de paix de Marcoussis, cessez-le-feu désormais rompu par le gouvernement Gbagbo, épaulé par son fidèle mouvement “les jeunes patriotes”.Les Français ont dû répondre samedi au bombardement de l’aviation ivoirienne. Neuf soldats avaient été tués et le Premier ministre français a dit toute “sa tristesse devant ce drame qui a frappé nos soldats alors qu’ils étaient en mission pour la paix”. Cinq des victimes appartenaient au régiment d’infanterie de chars de marine de Poitiers. Jean-Pierre Raffarin s’est rendu sur place pour leur rendre hommage et rencontrer leurs familles. Ces soldats étaient arrivés en Côte d’Ivoire seulement début octobre mais ils connaissaient bien l’Afrique.