DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Côte d'Ivoire : la vie semble avoir repris son cours à Abidjan

Vous lisez:

Côte d'Ivoire : la vie semble avoir repris son cours à Abidjan

Taille du texte Aa Aa

Un retour au calme ce mardi après trois jours d‘émeutes et de manifestations anti-françaises. Les déclarations d’apaisement des autorités ivoiriennes et françaises semblent avoir été entendues. Cette nuit, des patrouilles mixtes ont sillonné une partie de la capitale économique de la Côte d’Ivoire afin de la sécuriser.

Ce sont ces “Jeunes Patriotes”, la milice du président Gbagbo, qui, tout le week-end, s’en sont pris aux intérêts français. Lundi, devant le siège de la présidence, ils réclamaient le départ des troupes françaises. Mardi matin, Michel Barnier, le chef de la diplomatie a rappelé la mission de la France : protéger ses ressortissants et participer au processus de paix. Mais les troupes loyalistes du président ivoirien ne veulent rien savoir. “Nous sommes les patriotes” disent-ils, “nous sommes venus sauver notre pays.”

La situation en Côte d’Ivoire s’est brusquement aggravée la semaine dernière à la suite de raids de l’aviation ivoirienne sur des positions rebelles au Nord du pays. Neuf soldats français ont été tués lors de ces frappes. La France a riposté en détruisant la force aérienne ivoirienne.

Tabo Mbeki le président sud-africain est à Abidjan, mandaté par l’Union africaine pour tenter de trouver une issue pacifique à cette crise. En attendant, les évacuations d’expatriés se poursuivent.