DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Arafat, un jour, à Jérusalem?

Vous lisez:

Arafat, un jour, à Jérusalem?

Taille du texte Aa Aa

Une page, c’est certain, qui se tourne… Des fleurs, et ce keffieh, symbole de plusieurs décennies de lutte. Après les mouvements de foule, après la fièvre, le face à face, pour ceux qui ont eu la chance d’accéder au caveau. Désemparés, ces soldats palestiniens laissent apparaître leur tristesse

C’est le moment de la prière, de ce dernier regard, dans l’intimité de la Mouqata’a alors que progressivement le calme revient. C’est l’incarnation d’un rêve qui est mort. Mais celui qui rentre dans l’Histoire aurait préféré le faire en ayant conduit son peuple à la paix, et à l’indépendance. C’est donc aussi le moment de l’amertume : le négociateur Sajeb Erekat : “ Le président Arafat est inhumé ici à Ramallah. Mais un jour viendra ou l’on pourra transporter le cercueil de Yasser Arafat à Jérusalem. Mon cœur est brisé, parce que Yasser Arafat est mort, mais l’occupation israélienne elle ne l’est pas “. Alors, c’est à cette terre de Jérusalem qu’on pense. A cette esplanade des Mosquées ou Yasser Arafat aurait voulu être enterré, ou les Palestiniens espèrent bien quand même pouvoir un jour l’inhumer, quand la réconciliation viendra. Viendra-t-elle ? C’est l’enjeu de demain, et le chemin sera sûrement encore long. Même si une nouvelle direction palestinienne est en place, tout le monde ici, sait que maintenant, rien ne sera plus comme avant