DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: la main tendue de Batasuna

Vous lisez:

Espagne: la main tendue de Batasuna

Taille du texte Aa Aa

Le parti radical basque Batasuna, hors jeu politiquement, a lancé un appel au dialogue dimanche pour une solution pacifique à la question basque. Bien qu’interdit depuis 2003, Batasuna, considéré comme le bras politique d’ETA, a organisé un grand rassemblement à Saint Sébastien, au cours duquel il a dévoilé un document intitulé “Maintenant le peuple, maintenant la paix”. Arnaldo Otegi, le porte-parole de l’organisation, s’adressant à 15.000 partisans, a appelé à un dialogue politique : “Il est plus difficile parfois de faire la paix que de faire la guerre. Faire la paix veut dire faire sortir le conflit politique de la rue pour le placer sur la table de négociations. Faire la paix signifie aussi chercher l’alliance avec nos adversaires et même la complicité de nos ennemis”.

Pour mettre fin au conflit, le parti nationaliste préconise la recherche d’un accord entre toutes les forces politiques basques qui prennent en compte “la réalité actuelle du Pays basque” précise le texte présenté. Le programme de Batasuna est centré sur le droit à l’autodétermination du Pays basque. Les radicaux se disent prêts à surmonter les divergences avec les autres parties de manière pacifique et démocratique, sans toutefois lancer d’appel formel à l’ETA pour qu’il mette fin à la violence dans la région. Or, un tel appel à la fin des attentats est pour les autres partis basques modérés et nationaux une condition sine qua-non pour le dialogue. L’ETA mène une lutte armée depuis 36 ans contre l’Etat espagnol pour l’indépendance du Pays basque.