DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Euro : les responsables politiques européens vont-ils s'exrpimer ?

Vous lisez:

Euro : les responsables politiques européens vont-ils s'exrpimer ?

Taille du texte Aa Aa

Les ministres des finances européens se retrouvent lundi et mardi à Bruxelles avec pour tâche délicate de s’accorder sur les moyens de freiner l’envolée de l’euro et de trouver les solutions pour enrayer les conséquences de la flambée du pétrole qui minent la fragile croissance européenne. Ils vont en parler c’est sur, mais vont-ils publier une déclaration écrite sur les taux de change ou la partié euro/dollar. L’espagnol Joaquin Almunia : commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a déjà critiqué le lien entre le yuan chinois et le dollar qui pénalise les exportations européennes.L’envolée de l’euro, qui a franchi brièvement la semaine dernière le seuil historique de 1 dollar et 30 cents, inquiète les grands argentiers, d’autant que la croissance de la zone euro a ralenti subitement au troisième trimestre. Les ministres devront aussi débattre des mesures à prendre pour réduire l’impact négatif de la flambée du pétrole : un sujet qui les avait divisés le mois dernier.Dans un rapport remis aux ministres, la commission européenne s‘élève contre la proposition française d’aides sectorielles aux professions les plus touchées comme les agriculteurs et les pêcheurs.Les ministres des finances européens se retrouvent lundi et mardi à Bruxelles avec pour tâche délicate de s’accorder sur les moyens de freiner l’envolée de l’euro et de trouver les solutions pour enrayer les conséquences de la flambée du pétrole qui minent la fragile croissance européenne. Ils vont en parler c’est sur, mais vont-ils publier une déclaration écrite sur les taux de change ou la partié euro/dollar? L’espagnol Joaquin Almunia : commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a déjà critiqué le lien entre le yuan chinois et le dollar qui pénalise les exportations européennes.L’envolée de l’euro, qui a franchi brièvement la semaine dernière le seuil historique de 1 dollar et 30 cents, inquiète les grands argentiers, d’autant que la croissance de la zone euro a ralenti subitement au troisième trimestre. Les ministres devront aussi débattre des mesures à prendre pour réduire l’impact négatif de la flambée du pétrole : un sujet qui les avait divisés le mois dernier.Dans un rapport remis aux ministres, la commission européenne s‘élève contre la proposition française d’aides sectorielles aux professions les plus touchées comme les agriculteurs et les pêcheurs.