DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Flandre : le Vlaams Belang, nouvelle identité de l'extrême droite

Vous lisez:

Flandre : le Vlaams Belang, nouvelle identité de l'extrême droite

Taille du texte Aa Aa

Véritable “tour de magie” de l’extrême droite flamande ce dimanche. Lors d’un congrès à Anvers, son fief, elle a fait disparaître le nom de son parti, le Vlaams Blok, pour réapparaître, avec toujours les mêmes idées, sous l’appellation légèrement différente de Vlaams Belang, ce qui signifie “l’Intérêt flamand”. Il faut dire que le mouvement Vlaams Blok, qui prône l’indépendance de la Flandre, était obligé de se dissoudre. Mardi dernier, la Cour de cassation belge, la plus haute juridiction du royaume, avait confirmé la condamnation pour “incitation permanente à la ségrégation et au racisme” prononcée à l’encontre du parti populiste par la Cour d’appel de Gand en avril.

Prévoyant, avant de changer de nom, le désormais Vlaams Belang avait prévu, afin de contourner les décisions de justice, de changer ses statuts. Sa devise reste “Notre peuple d’abord”, comme chantent ses militants, mais le renvoi des immigrés vers leurs pays n’est plus réclamé qu’en cas de “rejet ou de combat de la culture flamande”. Depuis la fin des années 80, l’extrême droite enregistre une progression constante en Flandre et se situe même en tête des intentions de vote dans les derniers sondages.