DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les groupes politiques globalement favorables à la nouvelle équipe

Vous lisez:

Les groupes politiques globalement favorables à la nouvelle équipe

Taille du texte Aa Aa

Le Parti Populaire européen est celui qui pèse le plus dans l’hémicycle, et cette fois, il soutiendra l‘équipe Barroso. Son chef, Hans-Gert Poettering, en donnera la consigne. En revanche, les conservateurs entendent garder l‘œil sur le socialiste Laszlo Kovacs, critiqué pour son passé communiste et un engagement européen jugé trop faible:

“Il n’a développé aucune vision sur et pour l’Europe, mais j’espère qu’il le fera une fois en fonction.” Les socialistes se disent eux globalement satisfaits des trois candidats auditionnés. Mais pour l’heure, aucune consigne de vote envisagée. A chacun de faire son choix. Quant à la Gauche Unitaire Européenne, elle votera non. Francis Wurtz n’est pas dupe. Cela ne suffira pas à faire barrage, mais la nouvelle équipe n’en a pas moins du souci à se faire: “Je pense que lorsque la Commission Barroso sera investie, lorsqu’elle aura mangé son pain blanc, les problèmes commenceront.” Autres tenants du non, les Verts, qui voient d’un très mauvais oeil le maintien dans l‘équipe de Neelie Kroes, Mariann Fischer Boel et Stavros Dimas. Réaction de Monica Frassoni: “Je pense que Barroso a mis les mauvaises personnes aux mauvais endroits. Et il en a revendiqué la responsabilité. D’autre part, nous avons un problème en ce qui concerne madame Kroes, désignée à la Concurrence et le refus des Pays-Bas de la changer de porte-feuille.”