DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Cachemire indien sous tension

Vous lisez:

Le Cachemire indien sous tension

Taille du texte Aa Aa

Des combats se sont produits entre militants séparatistes et soldats indiens à Srinagar, la capitale d‘été du Jammu-et-Cachemire. La fusillade a éclaté après que les forces de sécurité ont pris position autour d’un hôtel abandonné où s‘étaient infiltrés deux activistes. Le bâtiment surplombe le stade Sheri Kashmir, où le Premier ministre indien Manmohan Singh doit prononcer un discours dans la journée. Les deux militants ont finalement été abattus mais la fusillade aurait également fait quelques blessés parmi la police et les civils.

L’Inde et le Pakistan se disputent la souveraineté du Cachemire depuis 1947. La partie contrôlée par l’Inde est en proie à une insurrection séparatiste depuis 1989. En janvier dernier, l’Inde et le Pakistan se sont engagés à régler leur différend par le dialogue. Cet incident intervient alors que Manmohan Singh a annoncé, hier, le retrait d’une partie du contingent indien de la province. Sur les 20 000 soldats concernés, 1 000 ont déjà évacué leur position. A son arrivée à Srinagar, ce matin, pour sa première visite au Cachemire depuis sa prise de fonction en mai, le Premier ministre a évoqué la possibilité de réduire davantage le contingent indien si le niveau de la violence baisse.