DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les radicaux palestiniens boycotteront les élections présidentielles

Vous lisez:

Les radicaux palestiniens boycotteront les élections présidentielles

Taille du texte Aa Aa

Décidément, les islamistes ne facilitent pas les choses à Mahmoud Abbas, successeur d’Arafat à la tête de l’OLP. Le Jihad islamique craint que le futur président de l’Autorité Palestinienne ne négocie avec Israël et les Etats-Unis. Un dialogue contre-nature pour ces radicaux qui aura sans doute lieu. Colin Powell profite de ses derniers jours au poste de secrétaire d’Etat américain pour se rendre la semaine prochaine au Proche-Orient.

Quand au Hamas, il considère cette élection comme “illégale”. Mahmoud Zahar, responsable local du mouvement, affirme “chercher à créer de nouveaux mécanismes pour conclure un accord final avec toutes les factions palestiniennes.” Il souhaite également négocier la participation des mouvements islamiques à l’OLP. Du côté israélien, le Premier ministre Ariel Sharon se dit prêt a envisager un retrait de ses troupes dans la bande de Gaza, “à condition, dit-il, que la nouvelle direction palestinienne se montre déterminée à lutter contre le terrorisme.”