DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'affaire Barrot/Farage fait des vagues

Vous lisez:

L'affaire Barrot/Farage fait des vagues

Taille du texte Aa Aa

Autre avatar dont José Manuel Barroso se serait bien passé, la polémique suscitée par un député anti-européen. Il a évoqué publiquement le passé judiciaire du commissaire aux Transports, Jacques Barrot. Passé dont José Manuel Barroso n’avait pas connaissance. Mais cela ne change rien, insiste ce porte-parole à Bruxelles:

“Monsieur Barrot ne s’est jamais vu interdire d’exercer une fonction publique, il n’a jamais été inéligible. Cela est absolument clair. Et son avocat a insisté sur le fait qu’il n’avait pas de casier judiciaire. Il fait référence à la décision d’un tribunal français, qui a fait l’objet d’une amnistie, et selon la loi française, ce sont des choses qui ne peuvent pas être mentionnées.” Le nouveau chef de l’exécutif européen a maintenu sa confiance à Jacques Barrot, mais s’est gardé de tout commentaire. Quant à Jacques Barrot lui-même, il exige de l’eurodéputé britannique qu’il retire ses propos, faute de quoi les choses pourraient aller plus loin. Nigel Farage avait cité cette affaire dans l’hémicycle européen, juste avant le vote sur la Commission. Sous le coup d’une procédure dans une affaire de financement occulte il y a quatre ans, l’ancien ministre français avait aussitôt été amnistié.