DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : libération d'une otage polonaise

Vous lisez:

Irak : libération d'une otage polonaise

Taille du texte Aa Aa

Moins d’un mois après son enlèvement à Bagdad en Irak, cette femme de nationalité polonaise a été libérée. On ne sait pas dans quelles conditions. Au cours d’une conférence de presse Teresa Borcz Kalifa, 54 ans, travaillant pour les forces américaines, a uniquement expliqué qu’elle avait été bien traitée. En échange de sa vie, les ravisseurs réclamaient le retrait du contingent militaire polonais, une revendication à laquelle Varsovie s‘était opposée. Teresa Borcz Khalifa est mariée à un Irakien et elle vivait en Irak depuis une trentaine d’années, mais pour l’instant elle pense rester en Pologne.

En France, Paris attend beaucoup de la rencontre et des informations que peut lui fournir Mohammed al-Jundi, chauffeur syrien des deux journalistes George Malbrunot et Christian Chesnot enlevés il y a trois mois. Ce samedi et c’est peut-être de bonne augure, un camionneur égyptien a révélé qu’il avait été enlevé par les mêmes ravisseurs que les deux Français. Libéré le 12 novembre dernier, il assure avoir entendu les deux hommes et qu’ils sont en bonne santé. Lui-même soutient avoir été bien traité par les kidnappeurs.