DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle ukrainienne sous haute surveillance

Vous lisez:

Election présidentielle ukrainienne sous haute surveillance

Taille du texte Aa Aa

37 millions d’Ukrainiens élisent leur nouveau président ce dimanche. Ils ont le choix entre Viktor Ianoukovitch, le candidat du pouvoir, pro-russe et Viktor Iouchtchenko, le candidat de l’opposition, pro-occidental.L’ex-territoire soviétique, grand comme la France est clairement scindé en deux. L’ouest et la région de Kiev sont acquis au candidat pro-occidental tandis que les régions russophones de l’est et de Crimée sont favorables au candidat du pouvoir, qui a promis de renforcer les droits des russophones. L‘élection s’annonce donc très serrée, comme elle l’a été lors du premier tour.

Un premier tour organisé fin octobre et qui a été jugé “non démocratique” par l’OSCE. L’organisation a dépêché plus de 500 observateurs étrangers sur place, au total ils seront environ 5000 dans les 33 000 bureaux de vote du pays. “Comme les deux prétendants étaient au coude à coude au tour précédent, avec 39% pour l’un et 40% pour l’autre, il est très important que cette élection soit très précise et qu’elle se joue dans les règles. Je ne vous cacherai pas que nous avons des inquiétudes et c’est pourquoi il est nécéssaire d’avoir le maximum d’observateurs sur le terrain” a expliqué le chef de la mission de l’OSCE.Les premiers résultats partiels sont attendus dans la nuit de dimanche à lundi, mais la commission centrale a jusqu’au 6 décembre pour dévoiler les résultats définitifs du scrutin. Lors du tour précédent la même commission avait mis dix jours avant de donner les résultats.