DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : Iouchtchenko, battu, n'abandonnera pas

Vous lisez:

Ukraine : Iouchtchenko, battu, n'abandonnera pas

Taille du texte Aa Aa

Ils n’ont pas quitté la place de l’Indépendance, en plein centre de Kiev, malgré une température inférieure à zéro. Malgré la victoire officielle du candidat du pouvoir, Viktor Ianoukovitch, les sympathisants de l’opposition ukrainienne scandent le nom de celui qui, selon eux, a remporté l‘élection présidentielle, Viktor Iouchtchenko. Donné perdant de trois points par la commission électorale, le candidat de l’opposition, résolument tourné vers l’ouest, estime les résultats officiels frauduleux et appelle ses partisans à manifester : “Nous devons faire savoir au gouvernement que nous sommes unis pour montrer nos arguments. Le gouvernement doit comprendre que les falsifications ne peuvent pas être à la hauteur de la volonté du peuple. L’action ne fait que commencer. Nous manifesterons jusqu‘à la victoire”.

La foule ne devrait pas se dissiper de sitôt. D’après Iouchtchenko, de nombreux Ukrainiens sont en route pour la capitale. Dans les rangs de l’opposition, on parle même du lancement d’une grande grève générale. Iouchtchenko, hostile à l’influence russe en Ukraine, a également reçu un soutien de poids en la personne de Boris Nemtsov, leader de l’un des plus important parti libéral en Russie, qui comme toute l’opposition au président Vladimir Poutine, soutien l’opposition ukrainienne, “pour faire triompher paix et démocratie”. Par ailleurs, Viktor Iouchtchenko, qui jusque-là ne bénéficie pas du soutien de l’armée, s’est entretenu ce matin avec des membres du ministère de la Défense et du ministère de l’Intérieur. Le retournement de l’armée pourrait être évidemment un rebondissement crucial dans la crise que traverse l’Ukraine.