DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : la conférence de Charm el-Cheik prépare l'Irak aux élections

Vous lisez:

Egypte : la conférence de Charm el-Cheik prépare l'Irak aux élections

Taille du texte Aa Aa

Si les pays voisins de l’Irak ont été, hier en Egypte, les premiers à se pencher sur l’avenir de ce pays en guerre, le journée d’aujourd’hui marquera l’apogée de la conférence internationale de Charm el-Cheik avec l’arrivée sur le devant de la scène des pays du G8, de l’Union européenne, de la Chine et de l’ONU. Hier l’Iran, le Koweït, l’Arabie Saoudite, la Syrie, la Turquie et la Jordanie ont affiché une convergence de vue autour des élections irakiennes. Seule la date du 30 janvier a fait grimacer. L’Egypte, la Jordanie et la Ligue Arabe auraient souhaité un report. La menace de boycottage lancée par certains responsables sunnites risquent en effet d’en ébranler la légitimité. Une légitimité que le secrétaire d’Etat américain et le chef de la diplomatie iranienne ont bien évidemment en tête. Colin Powell et Kamal Kharazi, dont les deux pays s’opposent sur l’Irak, ont néanmoins daigné discuter dans la station balnéaire égyptienne.

Une station balnéaire éloignée des soubresauts d’un Irak en pleine guerre. A Bagdad par exemple, cinq personnes ont été blessées dans un quartier résidentiel après l’explosion d’une roquette. Ce qui fait dire à certains que le pays est loin d‘être pacifié et qu’il pourra difficilement l‘être d’ici aux élections.