DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : l'Occident critique le déroulement du scrutin

Vous lisez:

Ukraine : l'Occident critique le déroulement du scrutin

Taille du texte Aa Aa

Il est le seul dirigeant international à l’avoir fait. Dans la nuit, Vladimir Poutine, en déplacement au Brésil, n’a pas manqué de décrocher son téléphone. Un coup de fil pour féliciter celui qu’il considère comme le gagnant des élections ukrainiennes : le Premier ministre pro-russe Viktor Ianoukovitch. Il n’a d’ailleurs pas tari d‘éloges. La victoire est, aux yeux du Président russe, “convaincante, acquise au terme d’une lutte tendue, ouverte et honnête.”

De quoi faire sourire du côté de Moscou. Pas dans les instances dirigeantes on l’aura compris, mais au sein de l’opposition. “Ce n’est pas une grande surprise pour nous cette intrusion des autorités russes au sein du processus électoral ukrainien. Ils ont tenté d’interférer et ils ont réussi. Le résultat est le suivant : la Russie a joué un rôle très négatif dans cette élection” a déclaré Grigori Yavlinski, leader du parti libéral. Un sentiment partagé par l’OSCE qui déplore un “programme concerté et imposé de fraude”. Pour Bruce Georges, chef de la mission d’observation de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l‘élection ne correspond pas aux normes européennes pour une élection démocratique. L’Union européenne, par la voie du ministre néerlandais des Affaires étrangères, Ben Bot, s’est dite pour sa part “préoccupée”. Mais soucieux de calmer le jeux, ce dernier a demandé aux autorités de faire preuve de “retenue”. Washington enfin. Son analyse est en tous points identique à celles de l’OSCE “Il y a des informations faisant état de fraudes massives lors du second tour” a déclaré la porte-parole adjoint du département d’Etat.