DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La croissance continue de l'euro

Vous lisez:

La croissance continue de l'euro

Taille du texte Aa Aa

Pas un jour ne se passe sans qu’on parle d’un nouvel accès de faiblesse du dollar américain. Après être passé au dessus de la barre symbolique de 1 dollar 30 pour un euro il y a une semaine, la devise américaine a franchi un nouveau seuil mardi en passant au dessus de 1,31 pour un euro. 117“Maintenant on est au dessus de 1 dollar 31, affirme cet analyste de Deutsche Bank, mais je vous rapelle qu’on était déjà à 1 dollar 28 pour un euro au mois de janvier 2004. Donc les effets négatifs de la hausse actuelle sont tout à fait relatifs”.133En trois ans et demi, l’euro est passé de son plus bas : 84 cents 50 à son plus haut : 1 dollar 3160.Les déclarations qui ont entrainé des ventes massives de dollars sont celles du vice-président de la banque centrale de Russie affirmant que l’institut monétaire russe n’exclut pas d’augmenter la part de ses réserves en euros au détriment du dollar. Aussi bien Alan Greenspan, le président de la Banque Centrale américaine que son homologue de la BCE Jean-Claude Trichet, sont impuissants face à la tendance actuelle qui voit l’euro s’apprécier alros que les indicateurs économiques dans la zone euro sont d’une grande médiocrité.Selon les analystes, il est probable que les responsables des grandes institutions monétaires et notamment ceux de la Banque centrale Européenne commenceront à s’inquiéter d’un possible intervention sur le marché des changes pour faire baisser l’euro quand sa parité avec le dollar évoluera aux alentours de 1 dollar 35, seuil jugé critique par ces mêmes analystes.