DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie - UE : un dernier rendez-vous, histoire de voir où nous en sommes

Vous lisez:

Turquie - UE : un dernier rendez-vous, histoire de voir où nous en sommes

Taille du texte Aa Aa

Le ministre turc des Affaires étrangères Abdullah Gul est venu à La Haye, aux Pays-Bas, afin de prendre la température de l’Union avant le Conseil européen du 17 décembre, où les 25 doivent décider de l’ouverture de négociations d’adhésion avec Ankara.

La journée était organisée autour d‘échanges bilatéraux avec les Pays-Bas et le Luxembourg, actuelle et future présidences de l’Union, mais aussi avec la Commission européenne et notamment le commissaire à l’Elargissement Olli Rehn. La Turquie souhaitait apprendre les positions des Etats-membres. La présidence néerlandaise a souligné que les Etats-membres sont maîtres de leur décision, même s’ils se basent sur le feu vert de la Commission du 6 octobre dernier. Abdullah Gul a par ailleurs annoncé que les réformes législatives sur la liberté d’association, les fondations religieuses et les procédures judiciaires entreront en vigueur d’ici au sommet du 17 décembre. La présidence néerlandaise a toutefois souhaité un état des lieux comparatif des législations turque et européenne avant l’ouverture à proprement parler de négociations d’adhésion.