DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 200 000 opposants dans les rues de Kiev

Vous lisez:

Plus de 200 000 opposants dans les rues de Kiev

Taille du texte Aa Aa

Une quatrième nuit orange à Kiev. De la couleur des partisans du candidat Viktor Ioutchenko. Malgré la défaite annoncée officiellement mercredi par la commission électorale, malgré les moins quatre degrés et la neige, des milliers d’Ukrainiens sont restés massés cette nuit sur la place de l’Indépendance. En début de soirée, le leader de l’opposition a pris la parole devant plus de 200 000 personnes. Il a dénoncé le truquage de la présidentielle de dimanche :“Aujourd’hui, en face de vous, je veux jurer qu‘à cause de ce qui s’est passé, ma lutte contre ce régime est encore plus déterminée, a expliqué Viktor Ioutchenko. Le comité de salut national que nous avons mis en place appelle à une grève politique dans toute l’Ukraine.”

Outre la grève, l’opposition a annoncé le blocage des aéroports, des voies ferrées et des routes. Les hommes de Iouchtchenko comptent même saisir la Cour Suprême ukrainienne. Ils veulent faire plier Viktor Ianoukovitch, l’ancien Premier ministre soutenu par Vladimir Poutine et désigné comme vainqueur. Au milieu des feux d’artifices et des lasers, la chanteuse Ruslana, lauréate du dernier concours de l’Eurovision, a pris hier soir la suite des hommes politiques. Un spectacle surréaliste, une ambiance de fête, pour ce que beaucoup d’Ukrainiens considèrent déjà comme une révolution. Cependant les observateurs occidentaux s’inquiètent, ils redoutent notamment une division du pays, entre l’est russophone favorable à Ianoukovitch et l’ouest partisan de Ioutchenko.