DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats du 11 mars : Jose Maria Aznar maintient sa thèse

Vous lisez:

Attentats du 11 mars : Jose Maria Aznar maintient sa thèse

Taille du texte Aa Aa

Jose-Maria Aznar insiste. Devant la commission parlementaire d’enquête sur les attentats du 11-Mars, l’ancien chef du gouvernement espagnol a défendu sa thèse d’une complicité entre l’ETA et les réseaux terroristes islamistes. Selon lui les attentats avaient pour but d’inverser le résultat des élections législatives du 14 mars. Contre toute attente les socialistes de José Luis Rodiguez Zapatero l’avaient emporté. Selon Aznar la terreur a permis ce hold-up électoral : “Ma tranquillité d’esprit ne se fonde pas sur mon habileté à cacher des preuves, ou dans les silences complices. Elle se bâtît sur la conviction que nous avons dit toute la vérité sur ce que l’on savait. Ce sont les autres qui ont menti avec insistance, ils ont intoxiqué l’opinion publique afin de couvrir une très grave altération des règles électorales l’après-midi du 13 mars.”

Après plus de 7 heures de comparution, José Maria Aznar est resté mûre dans ses convictions. Les parlementaires de gauche se sont permis de lui rappeler qu’aucun des témoignages des experts entendus jusqu‘à présent n’accréditaient sa thèse. Les attentats de Madrid ont fait 191 morts et plus de 1900 blessés.