DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

José Maria Aznar face à la commission d'enquète parlementaire sur les attentats de Madrid

Vous lisez:

José Maria Aznar face à la commission d'enquète parlementaire sur les attentats de Madrid

Taille du texte Aa Aa

L’ancien chef du gouvernement espagnol doit répondre aujourd’hui aux questions des représentants des groupes parlementaires. La gauche et les nationalistes l’accusent d’avoir manipulé les informations concernant les auteurs de l’attaque, en désignant les activistes basques à des fins électorales. José Maria Aznar s’estime injustement mis en cause et ne craint pas cette épreuve de vérité. Il l’a déjà dit lors d’une interview accordée en septembre à EuroNews. José Maria Aznar :“Le gouvernement a dit à l‘époque la stricte vérité….et la vérité c‘était ce que la police nous disait. L’information dont nous disposions provenait des services de sécurité et elle a été rendue publique…c’est ce que nous avons fait depuis le début et de ce point de vue le gouvernement que je dirigeais à l‘époque a la conscience tranquille”

La commission entendra également le 12 décembre l’actuel Premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero. Les attentats du 11 Mars ont fait 191 morts et près de 2000 blessés. 3 jours plus tard, les socialistes remportaient les élections législatives après avoir dénoncé la gestion de la crise par le gouvernement Aznar.