DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les supporteurs de Ianoukovitch veulent, eux aussi, faire entendre leur voix

Vous lisez:

Les supporteurs de Ianoukovitch veulent, eux aussi, faire entendre leur voix

Taille du texte Aa Aa

Si à l’Ouest la minorité catholique ukrainienne soutient le candidat de l’opposition, à Donetsk, dans l’est du pays, c’est le Premier ministre pro-kremlin qui a les faveurs des mineurs russophones. Proches de Moscou, ils sont prêts à voter dimanche par référendum pour savoir s’ils veulent ou non fonder leur propre gouvernement. Un scrutin mis en place par le Conseil régional.

Interrogé sur l’utilité d’un tel vote, un ouvrier nous dit que “ce référendum est une réponse aux actions illégales conduites par l’opposition. Donc pourquoi ne pas le faire ?”. Un autre se demande : “s’il n’y a pas d’autre solution, comme celle de devenir autonome”. Puis un dernier se plaint : “Nous travaillons tous ici, on arrête pas et eux ils manifestent. Qui les paye pour ça ? Où prennent-ils l’argent pour vivre ? Ils croient peut-être que nous allons les nourrir ?” Pour ces ouvriers, considérés comme des piliers de la société ukrainienne durant l‘ère soviétique, la révolution orange a un goût amer…