DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alain Juppé : 14 mois de prison avec sursis


Monde

Alain Juppé : 14 mois de prison avec sursis

De la clémence en appel pour Alain Juppé. En début d’après midi, la cour d’appel de Versailles a infligé une peine de 14 mois de prison avec sursis à l’ancien Premier ministre. Une peine assortie d’un an d’inéligibilité. La cour d’appel a reconnu l’ex-secrétaire général du RPR et ex-président de l’UMP coupable de prise illégale d’intérêt pour l’affaire des emplois fictifs de la mairie de paris. Alain Juppé a d’ores et déjà indiqué qu’il n’allait pas se pourvoir en cassation.

Il faut dire que la sanction est finalement relativement modeste comparée aux 18 mois avec sursis et surtout aux 10 ans d’inéligibilité auquel le tribunal correctionnel de Nanterre l’avant condamné le 30 janvier dernier. Cette condamnation en poche, Alain Juppé est contraint de démissionner de son mandat de maire de bordeaux et de président de la communauté urbaine, mais il pourra, à terme, poursuivre sa carrière politique, et qui sait, fourbir ses armes pour une éventuelle candidature à la présidentielle de 2007.