DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enquête ouverte en France contre Adecco, Manpower et Vedior

Vous lisez:

Enquête ouverte en France contre Adecco, Manpower et Vedior

Taille du texte Aa Aa

Les autorités françaises de la concurrence ont ouvert une enquête qui vise les trois principaux groupes mondiaux de travail temporaire : le suisse Adecco, l’américain Manpower et le néerlandais Vedior dont les titres en bourse étaient en baisse mercredi, les investisseurs craignant de les voir condamnés à de lourdes amendes.A Paris, le direction de la concurrence confirme qu’une enquête est en cours contre ces trois groupes mais n’en donne pas la teneur.L’enquête de la direction de la concurrence porte sur une éventuelle infraction à la réglementation française en vigueur, visant les filiales françaises des trois groupes. Cette enquête porterait plus précisément sur les prix fixés par les trois filiales pour exclure des concurrents lors d’appels d’offre, affirme un analyste de Goldman Sachs.La France est un marché clé pour deux des trois groupes d’intérim concernés : il génère 30% de l’activité d’Adecco et 40% de celle de Vedior.