DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kiev attend la décision de la Cour suprême

Vous lisez:

Kiev attend la décision de la Cour suprême

Taille du texte Aa Aa

L’Ukraine retient son souffle en attendant la décision de la Cour suprême. Les juges devraient rendre leur décision aujourd’hui concernant les accusations de fraudes électorales lors de la présidentielle. S’ils déclarent invalide le scrutin, la Commission électorale centrale devra organiser un nouveau vote. La date étant alors décidée par le Parlement.

Si le Premier ministre Viktor Ianoukovitch et le chef de l’opposition Viktor Iouchtchenko sont d’accord pour reprendre le processus électoral, ils s’opposent en revanche sur les modalités pour l’organiser. Hier soir devant ses partisans toujours réunis à Kiev, Viktor Iouchtchenko a réaffirmé, en filant la métaphore sportive, sa position, celle d’un nouveau second tour : “En Coupe d’Europe de football, lorsqu’il y a match nul à la fin de la partie, on ne rejoue pas tout le championnat mais on passe aux tirs aux buts pour déterminer le vainqueur”. Objectif de l’opposition obtenir un processus rapide et conforter ainsi sa position de force pour l’emporter. Le pouvoir ukrainien mise au contraire sur une procédure longue afin d’essouffler l’opposition et s’imposer. Une option défendue hier à Moscou par Léonid Koutchma lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine. Le président ukrainien sortant se dit prêt à destituer son gouvernement dirigé par Viktor Ianoukovitch si le Parlement adopte les réformes constitutionnelles qu’il propose.