DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Irak s'invite au milieu de la crise ukrainienne

Vous lisez:

L'Irak s'invite au milieu de la crise ukrainienne

Taille du texte Aa Aa

Vendredi matin, le Parlement a adopté une résolution demandant au président sortant Leonid Koutchma de retirer le contingent ukrainien d’Irak. “Nous devons d’abord résoudre la crise politique au pays. Ce vote est une provocation visant à nous discréditer”, a réagi Irina Herachtchenko, porte-parole de l’opposition.

Le rapatriement des soldats ukrainiens fait partie des promesses de Viktor Iouchtchenko. Le Premier ministre pro-russe Viktor Ianoukovitch avait lui aussi pris cet engagement en septembre dernier, toutefois sans fixer de date. 1 600 militaires ukrainiens sont déployés depuis août 2003 dans la province chiite de Wassit, dans le centre-est de l’Irak. En prenant cette décision maintenant, Kiev fait d’une pierre deux coups : couper l’herbe sous le pied de l’opposition et punir les Etats-Unis qui avaient menacé l’Ukraine de sanctions suite aux irrégularités constatées pendant le scrutin présidentiel.