DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pression de la Chine pour la levée de l'embargo sur les armes de l'Europe


Le bureau de Bruxelles

Pression de la Chine pour la levée de l'embargo sur les armes de l'Europe

L’embargo est imposé depuis 15 ans et le massacre de Tienanmen. La demande chinoise de levée se fait plus pressante à l’approche du prochain sommet Chine-Union européenne qui se tient la semaine prochaine à La Haye. Les chinois parlent même de discrimination politique de la part de l’Europe alors que la semaine dernière la question avait été discutée lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des membres de l’Union.

Les avis étaient assez partagés avec d’un côté l’Allemagne soutenue par la France qui aimerait en tant qu’exportateur d’armes voir l’embargo levé, et de l’autre la Grande-bretagne qui avance la question des droits de l’homme et de la démocratie en Chine, avec le soutien des Etats-Unis. Pékin nie en tout cas lier sa demande de la fin de l’embargo sur les armes à l’achat du dernier Airbus l’A380. La signature d’une commande d’avion n’est toujours pas finalisée, elle ne s’est notamment pas faite lors du voyage en Chine du président Chirac en octobre dernier.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le oui du parti socialiste français donne des ailes aux défenseurs du texte