DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ankara et Moscou au diapason sur le terrorisme

Vous lisez:

Ankara et Moscou au diapason sur le terrorisme

Taille du texte Aa Aa

Vladimir Poutine et son homologue turc ont signé lundi plusieurs accords de coopération économique et militaire. Cette visite historique d’un président russe en Turquie, la première depuis 1972, a permis aux deux pays d’expliquer que leurs difficultés passées étaient surmontées.

“Je veux souligner, a expliqué Vladimir Poutine, que nos vues sur les moyens de combattre le terrorisme convergent. La Russie sait que la Turquie a été plus d’une fois la cible d’attaques, et nous sommes reconnaissants envers ses dirigeants pour leur soutien moral et politique dans notre propre lutte contre le terrorisme international”. Dans le passé, les rapports entre Moscou et Ankara ont été souvent difficiles, les Russes accusaient leur voisin méridional d’accueillir des terroristes tchétchènes et les Turcs reprochaient au Kremlin de soutenir les séparatistes kurdes. Aujourd’hui, les deux pays semblent vouloir oublier ces différends. Priorité est donnée notamment à l‘économie, car ici l’entente est plus que cordiale : en 2004, les échanges bilatéraux entre Turquie et Russie devraient atteindre 10 milliards d’euros.