DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas de levée de l'embargo de la part de l'Europe sur les ventes d'armes à la Chine

Vous lisez:

Pas de levée de l'embargo de la part de l'Europe sur les ventes d'armes à la Chine

Taille du texte Aa Aa

L’Europe devrait néanmoins envoyer un signal “positif” sur une levée à terme, lors du sommet annuel “Chine-Union européenne” qui se tient ce mercredi à La Haye. Pour les chinois, cette levée signifie surtout redevenir un partenaire comme les autres dans le concert des nations. Le premier ministre chinois : “La Chine demande une levée de l’embargo non pas parce que nous voulons acheter des armes venant d’Europe mais pour s’opposer à la discrimination qui nous touche.”

En visite officielle, le chancelier allemand a confirmé son souhait de lever l’embargo même si la décision finale ne lui appartient pas : “Nous avons bien sûr discuté de cette question et j’ai dit au Premier ministre Wen qu’il y avait en Allemagne et au Parlement allemand des points de vue différents sur le sujet, des points de vue qui divergeaient d’ailleurs des miens. Je dois prendre cela en compte. Cependant, ma position n’a pas changé et je continue de proposer une levée de l’embargo sur les armes. J’espère que le sommet Chine-Union européenne de La Haye mercredi prochaiin enverra un signal important sur la question.” L’Italie, par la voix de Gianfranco Fini, le ministre des Affaires étrangères s’est aussi prononcé pour… alors que d’autres pays comme la Grande-Bretagne, les Pays-Bas où la Suède n’y sont t oujours pas favorables. L’embargo avait été imposé après les événements de Tienanmen en 1989.