DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : le bras de fer entre le pouvoir et l'opposition se poursuit

Vous lisez:

Ukraine : le bras de fer entre le pouvoir et l'opposition se poursuit

Taille du texte Aa Aa

Six heures de négociations n’ont pas suffit à mettre d’accord le président Koutchma et les médiateurs étrangers qui étaient de retour à Kiev ce lundi. Contrairement a ce qui avait été annoncé au début de la table ronde, Viktor Ianoukovitch reste pour le moment à son poste de Premier ministre. Le président ukrainien s‘était pourtant dit prêt à lâcher son poulain, mais n’ayant pas obtenu de consensus autour de sa réforme constitutionnelle, il est revenu sur sa décision.

Toutefois les négociations n’ont pas été complètement stériles, Leonid Koutchma a annoncé deux concessions : la dissolution de la commission électorale centrale mais aussi un accord de principe sur la modification de la loi électorale “pour une élection transparente”. Or ces deux points étaient essentiels pour l’opposition, qui est sortie presque satisfaite de la réunion. Viktor Iouchtchenko s’est montré plutôt optimiste : “ La nouvelle campagne a commencé. Le parlement va se pencher ce mardi sur l’adoption de deux lois très importantes. Une sur le changement de la commission électorale, et l’autre, encore plus importante sur le changement de la loi pour l‘élection du président. Celle-là est plus importante parce que ça va permettre d’empêcher les falsifications des résultats de l‘élection du 26 décembre prochain”. Un bon point pour Iouchtchenko donc, alors que son rival semble de plus en plus hors jeu. Viktor Ianoukovitch pourtant, s’accroche. Vainqueur déchu du scrutin du 21 novembre, il a réaffirmé qu’il maintenait sa candidature malgré les pressions qui viennent maintenant surtout de son propre camp.