DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine : le parlement au chevet de la nouvelle commission électorale

Vous lisez:

Ukraine : le parlement au chevet de la nouvelle commission électorale

Taille du texte Aa Aa

L’Ukraine et les manifestants pro-Iouchtchenko suspendus au parlement. C’est aujourd’hui qu’il étudie la composition d’une nouvelle commission électorale centrale. Séance de travail qui intervient au lendemain d’un échec : celui des négociations globales entre le pouvoir et l’opposition. Pour autant hier, en présence des médiateurs étrangers, certains compromis se sont dégagés.

Le président Leonid Koutchma à, par exemple, cédé sur deux grandes exigences de l’opposition : la destitution de l’actuelle commission électorale tout d’abord et la modification du code électoral en vigueur, afin d‘éviter de nouvelles fraudes, ensuite. L’opposition n’a de son côté pas cédé au désir de Léonid Koutchma. Ce dernier souhaitait voir le parlement lier les nouvelles dispositions législatives à un amendement constitutionnel qui réduirait les pouvoirs du chef de l’Etat. Un amendement que le président ukrainien aurait souhaité voir adopter avant le nouveau second tour de la présidentielle, prévue le 26 décembre.