DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arrestation d'un négociant en produits chimiques, intermédiaire de Saddam


monde

Arrestation d'un négociant en produits chimiques, intermédiaire de Saddam

Un négociant de produits chimiques a été arrêté hier à Amsterdam. L’homme d’affaires néerlandais est soupçonné d’avoir été le plus important fournisseur de Saddam Hussein, notamment pendant la guerre Iran-Irak. Frans van Anraat, 62 ans, traitait directement avec le régime irakien. Selon les autorités néerlandaises, il était au courant de l’utilisation finale des produits qu’il vendait. L’industriel devrait donc être poursuivi pour complicité de génocide et pour crime de guerre. Il aurait vendu à Bagdad des milliers de tonnes de produits de base pour des armes chimiques entre 1984 et 1988, et notamment le thiodiglycol, qui a servi à fabriquer le gaz moutarde utilisé contre la ville kurde d’Halabja en mars 1988. L’attaque à la frontière entre l’Iran et l’Irak avait fait 5000 morts. Un mandat d’arrêt avait été lancé contre Van Anraat l’année suivante. Localisé en Italie, il avait pris la fuite vers l’Irak où il est resté jusqu‘à l’intervention américaine de 2003.

Son arrestation intervient dans le cadre de l’enquête sur les crimes contre l’humanité commis par le régime de l’ex-dictateur irakien.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Union européenne et la Chine tiennent leur 7e sommet